mercredi 29 avril 2015

Rien ne se perd, tout se transforme ...


Pour moi, le tamis est un outil précieux au jardin. Je l'utilise principalement pour trier le compost avant de le répandre et de l'enfouir, mélangé à la terre de mes massifs. Les déchets non assimilés à ce stade retournent sur le tas de compost. J'ai bricolé mon premier tamis il y a plus de 10 ans lorsque j'ai construit mon premier composteur.
Ce vénérable outil en photo ci-dessous à gauche a bien vécu, il était de temps de le changer. J'ai du remplacer le grillage 2 ou 3 fois déjà. C'est le point faible de l'outil. Composé à partir d'un morceau de grillage à poule, les points de soudure des nœuds sont assez fragiles et sensibles à l’arrachement  et l'ensemble se délite assez rapidement avec un usage intensif. C'est le cas depuis que je tamise les 2 mètres cubes de terre livrés récemment pour remettre à niveau la surface qui va accueillir la future serre.
A ce sujet, j'avais conçu une serre démontable il y a 2 ans et comme celle ci ne sera plus d'aucune utilité, j'ai décidé de reprendre en partie sa structure pour concevoir la seconde mouture de mon tamis en photo ci-dessous à droite.


Du coup, j'ai récupéré les améliorations de la serre avec l'adaptation de 4 nouvelles poignets, idéal pour ce nouveau châssis nettement plus lourd mais beaucoup robuste hormis le grillage !


Les équerres de structure ont été conservées ...
ou adaptées comme ici pour maintenir le grillage en place. Quelques agrafes terminent le maintien du grillage sur le châssis.



Voilà, l'outil est prêt, le compost et les massifs n'attendent plus que moi !

7 commentaires:

  1. On peut passer commande ? ;-) Sans blague il faudrait que je m'en trouve un, je ne tamise jamais mon compost et je voudrais m'y mettre, notamment pour éliminer les morceaux de racines de liseron. Le tien est très astucieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement le liseron ! La terre qu'on m'a livré en regorge et effectivement c'est bien pratique pour en éliminer les plus grosses racines. Il y a aussi les racines du chiendent.

      Supprimer
  2. Génial ! Quand on est bricoleur et bien outillé ... ! Le tamis le plus efficace et le plus robuste que j'aie jamais vu est celui de mon oncle : un ancien sommier de matelas ! Mais ça prend de la place !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh encore un meilleur recyclage que le mien ! J'aimerai bien voir à quoi ça ressemble :)

      Supprimer
  3. Tu es un vrai "Mike Giver" !
    Pas mal l'idée, je vais soumettre à ma moitié :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Appelle-moi plutôt "Magic Mike" (si tu as vu le film) ... ça fera plaisir à mon épouse ;)

      Supprimer
  4. Astucieux, utile, solide! Bravo Mr Récup!

    RépondreSupprimer

Si vous possédez un compte de blog, vous pouvez vous identifier en sélectionnant votre type de compte dans la liste déroulante Commentaire. Sinon vous pouvez sélectionner Nom/URL ou à défaut Anonyme.

Votre message sera publié après modération.