samedi 15 septembre 2012

Rocaille ... ou comment rendre un massif dynamique et coloré :

Il y a trois ans maintenant, j'ai fait table rase d'un énorme Pyracantha qui occupait la partie haute d'un massif en pente tandis que le bas était recouvert de Cotoneaster.

Nous voici donc en 2004, les arbustes commençaient à prendre une proportion démesurée et je n'avais pas encore reçu le déclic et la fibre du jardinier. Je taillais sévèrement l'arbuste une fois par an mais il semblait repartir de plus bel à chaque fois.


Un peu plus tard en août 2009, après avoir écumé les champs pour trouver de gros cailloux ainsi que les jardineries pour trouver des prix intéressants, je me suis attaqué à la mise en place des pierres, des bulbes et des vivaces.


La rocaille est un magnifique terrain d'expérimentation. On peux y tester des tas de plantes sans que cela ne se remarque et ne perturbe le décor dans sa globalité. Mes protégées s'y développent tellement bien que spontanément, je me retrouve chaque année avec des nouvelles plantes copies conformes de leurs parents. 

C'est un endroit dynamique, les plantes s'y déplacent, poussent et meurent mais il y a rarement de places vides. De temps en temps, je fais un gros ménage pour harmoniser l'ensemble. Les deux premières années, j'ai passé régulièrement du temps sur l'arrache des adventices, heureusement nettement moins cette année.

Cette photo de la rocaille prise au début du mois mai de cette année.


 En juin, la rocaille a droit à son panorama réalisé à partir d'un ensemble de trois photos. Cela me donne des idées pour réaliser une bannière plus personnel pour le blog ...


Ici à la mi août, en prenant de la hauteur, vous pouvez apprécier un autre point de vue de la rocaille. En contre bas, l'un des deux carrés qui recouvre la zone d'épandage de notre assainissement refait en 2011. Voilà une façon simple pour remettre un peu de couleur sur cette surface inexploitable.


A suivre dans la série des grands travaux de Triton ... l'aménagement d'une nouvelle parcelle de terrain,
âmes sensibles s'abstenir !

1 commentaire:

  1. Dis donc, quel(s) changement(s) ! J'aime beaucoup les rocailles, à la fois bien ordonnées et folles dans leur espace. Enlever ce qui colonisait l'espace n'a pas du être façile mais le résultat gratifie largement le travail accompli. C'est beau et reposant, coloré et doux à la fois. Bravo ! Vivement d'autres photos que l'on se régale nous aussi.

    RépondreSupprimer

Si vous possédez un compte de blog, vous pouvez vous identifier en sélectionnant votre type de compte dans la liste déroulante Commentaire. Sinon vous pouvez sélectionner Nom/URL ou à défaut Anonyme.

Votre message sera publié après modération.